A combien de cigarettes classiques équivaut à un réservoir de e-liquide ?

Aujourd’hui, il est aisé de parler d’e-cigarette ou de cigarette électronique. Instinctivement, dès que l’on parle de cigarette électronique, l’e-liquide intervient. Vous vous posez des questions sur les composantes et les équivalences de l’e-liquide et de la cigarette classique ? Voici ici, les éléments de réponse qui pourront vous aider.

Genèse de la cigarette électronique et ses composantes

L’e-cigarette est inventée dans le but de pallier les dégâts issus de la consommation de la cigarette traditionnelle. Il aurait tout de même fallu de nombreuses années après sa création pour qu’elle commence à gagner en reconnaissance. Il a fallu l’intervention d’Herbert A. Gilbert pour l’acquisition d’un brevet faisant naître véritablement la cigarette électronique. Elle était caractérisée par une batterie et un liquide dont le rôle était de créer de la vapeur.

L’invention n’ayant pas connu de succès en son temps, il a fallu attendre 2003 pour un tout autre modèle de cigarette électronique. Crée par Hon Lik également pharmacien chinois, ce modèle de cigarette a connu un succès explosif en 2005 en Europe et aux États-Unis. Une variété de modèles de cigarette électronique a été créée. Pour tous les différents modèles, vous retrouverez une batterie, un réservoir, un atomiseur, un embout buccal et aussi du e-liquide. Ce dernier composant représente le carburant même de la cigarette électronique.

Qu’est-ce qu’un e-liquide et que contient-il ?

L’une des particularités des e-cigarettes est qu’elles ne contiennent aucune combustion contrairement aux cigarettes classiques. Sans e-liquide, pas de cigarette électronique : c’est la base. C’est une molécule qui permet de produire de la vapeur au contact de la chaleur dans un dispositif donné. C’est elle qui permet la vaporisation et contient la nicotine qui permet d’avoir de la saveur.

L’ajout de la nicotine à l’e-liquide est un choix qui revient au vapoteur. En effet, il est possible de prendre une cigarette électronique sans nicotine. Vous comprendrez alors qu’il existe plusieurs types d’e-liquide. Il est composé de plusieurs substances chimiques au nombre desquelles vous pouvez citer le propylène glycol et la glycérine végétale. Il contient également de l’eau, de l’arôme de qualité alimentaire, de l’alcool ainsi que de la nicotine. Il est important de notifier que la cigarette électronique est moins toxique que celle traditionnelle.

Équivalence cigarette classique et réservoir d’e-liquide

La détermination de sa propre dose d’e-liquide est un facteur important afin d’éviter les conséquences néfastes. Plusieurs études basées sur la recherche de l’équivalence entre un paquet de cigarettes classique et un réservoir d’e-liquide ont été faites.

Il a été révélé qu’une équivalence entre eux est difficile, voire impossible. Néanmoins, il est possible de déterminer le nombre de bouffées qu’une cigarette classique peut produire en fonction du nombre de millilitres de e-liquide. Les estimations faites dans ce cadre ont montré que 10 cigarettes fumées par jour représentent à peu près 1 réservoir de 10 ml pour une semaine. Par conséquent, nous pouvons aisément définir que moins de deux cigarettes classiques fumées par jour représentent 1 ml d’e-liquide.

Ainsi, 2 ml font moins de quatre cigarettes et 4 ml font moins de six. Aussi, 20 cigarettes classiques fumées par jour équivalent à 8 réservoirs de e-liquide de 10 ml par mois. Il est indispensable de notifier que chaque personne réagit différemment aux conséquences de l’abus de la cigarette électronique.

Certains organismes sont plus faibles que d’autres alors les réactions sont plus vite observées à leur niveau à un taux de consommation paraissant minime chez d’autres. Le taux de nicotine, le matériel utilisé et la composition du e-liquide sont des facteurs à prendre en compte pour des estimations réelles.

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *