La cigarette électronique peut-elle aggraver des maladies respiratoires ?

Depuis plus d’une dizaine d’années, la cigarette électronique est entrée dans les habitudes de consommation un peu partout dans le monde. Cependant, certaines études semblent semer le doute quant à ses effets sur la respiration. Découvrez dans cet article ce qu’il en est réellement.

La cigarette électronique contre les risques pulmonaires

L’avènement de la cigarette électronique est justifié par un souci constant d’éliminer un certain nombre de problèmes liés à la santé des fumeurs. En effet, il a été établi depuis de nombreuses années que le tabac nuit aux poumons des individus qui fument. Ces derniers souffrent de maladies respiratoires notamment. La vape est apparue comme une solution alternative vers laquelle se ruent de nombreuses personnes. Effectivement, de nombreuses études ont pu démontrer que la cigarette électronique est sans dangers sur l’organisme.

Suivant les résultats de certaines recherches, elle présente trois fois moins de dangers par rapport à la cigarette combustible. Dans ce sens, le Professeur Ricardo Polosa a pu effectuer une étude. Les épreuves respiratoires auxquelles les patients ont été soumis lors de la recherche clinique ont attesté de ce que l’e-cigarette a un effet plutôt bénéfique. Il a été noté qu’après trois mois de sevrage, des fumeurs convertis au vapotage ont vu leurs fonctions pulmonaires s’améliorer.

L’e-cigarette et son effet sur la bronchite et l’asthme

Depuis de nombreuses années, il a été établi que les fumeurs sont plus susceptibles de souffrir de bronchite et d’asthme. Le fait de fumer constitue un facteur d’aggravation de ces maladies chez les personnes. Poursuivant ses recherches pour mettre en lien la cigarette électronique et ces maladies, le professeur Ricardo Polosa a une fois de plus conclu à un effet positif. Il n’a pu noter aucun risque d’aggravation de la bronchite ou de l’asthme chez les patients. Au contraire, une amélioration a été observée chez 3 patients atteints de bronchite chronique. Aucun indice n’a été repéré non plus quant au déclenchement de ces maladies sous l’effet de l’e-cigarette.

La vape peut-elle créer des problèmes respiratoires ?

De nombreuses personnes utilisant la cigarette électronique ont récemment fait cas de problèmes pulmonaires. Ces derniers affirment être pourtant en bonne santé avant de commencer à utiliser la vape. Aux Etats-Unis, le problème s’est posé avec acuité, faisant quelques décès. Des chercheurs ont donc décidé de procéder à un examen des différents liquides électroniques vapotés. De cet examen, il a été dégagé que ces liquides contenaient du THC et des traces d’huile de vitamine E. Se focalisant sur ce dernier élément, les chercheurs ont démontré que c’est l’huile de vitamine E chauffée et inhalée qui serait à l’origine du problème. Selon cette piste, l’huile s’accumule dans les poumons et empêche l’oxygène de circuler. Toutefois, il s’agit d’une hypothèse qui n’a été pas été formellement confirmée. En conclusion, la cigarette électronique est d’un avantage considérable pour les poumons des fumeurs. Même si des doutes sont émis, ils ne concernent que les e-liquides fabriqués par certaines marques.

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *