Les 4 erreurs les plus fréquentes des primo vapoteurs

Quand j’ai arrêté de fumer et que j’ai commencé à vaper, j’ai eu la chance d’être guidée à travers les pièges et d’être maintenue dans le droit chemin par un bon ami qui tenait un vape shop. Et en tant que Vapoteur et blogueur expérimenté sur le sujet, je trouve que mes amis et ma famille me demandent tout le temps des conseils. Transmettre ces connaissances et ces recommandations est très gratifiant quand vous savez que vous aidez quelqu’un à changer littéralement sa vie. J’ai beaucoup aidé et s’il y a des questions qui reviennent souvent c’est bien comment j’ai commencé la vape, et surtout comment je m’y tiens. J’essaie toujours de les guider à travers les erreurs les plus courantes à éviter. Faire en sorte que l’expérience de vape soit aussi agréable et durable que possible.

Voici mes conseils.

Acheter le mauvais kit pour commencer

L’achat de votre premier ecig ou kit de démarrage est une décision importante, et faire le mauvais choix est l’une des principales raisons pour lesquelles les gens ne parviennent pas à arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique.

N’achetez pas un modèle bon marché ou des kits de démarrage de ce que vous voyez en vente sur les marchés, dans les tabacs ou les stations service. Certes, en vapotant, vous allez économiser de l’argent, mais croyez-moi, l’achat d’un kit bon marché ne va pas vous aider. Vous pourriez vous retrouver des fuites incontrôlables ou un large éventail d’autres désagréments.

Je rencontre souvent des gens qui me disent, je veux commencer à la vape et je veux un kit comme le vôtre….

N’achetez pas une cigarette électronique pour vapoteurs expérimentés comme premier kit

Ce sera trop compliqué. Pour bien commencer dans la vape, préférez un kit pour débutant qui soit simple. Vous n’aurez pas besoins de beaucoup de réglages, vous ne savez pas encore quelle façon de vaper vous allez préférer.

Il vaux bien mieux se contenter d’un kit qui soit à la fois ultra simple d’utilisation et avec un niveau de performance adéquat par rapport à vois besoins.

  • Si vous étiez gros fumeur, le kit CoolFire Mini dInnokin, par exemple sera très bien.
  • Si vous étiez fumeur modéré (entre 5 et 15 cigarettes par jours), je trouve que le kit Nord 2 de Smok est idéal.
  • Enfin, si vous étiez petit fumeur, le kit AVP Pro de Aspire sera parfait !

Acheter le mauvais e-liquide

Certes, il existe énormément de saveurs différentes mais une chose est sûr, si vous tâcher de vous sevrer du tabac, le mieux serait de commencer avec un e-liquide qui pourra remplacer votre envie de cigarette.

Ainsi, je vous conseille de commencer avec une saveur dite « classic », c’est à dire qui imite le goût des cigarettes et du tabac. Et même dans cette catégorie, il y a déjà pas mal de choix. Vous pourrez trouver du liquide au goût tabac blond de virginie, tabac brun, certains fabricants se sont même attelés à la conception de e-liquide qui imite une marque de cigarette.

Vous devriez être attentif au taux de PG/VG également. Idéalement, je vous conseille de comencer par un liquide dont le taux de propylène glycol est au moins de 50%. Effdectivement, le propylène glycol favorise le « hit » et le rendu des saveurs. En tant qu’ancien fumeur, vous voudrez ressentir le hit et vous avez vos pupilles gustatives qui ont été détérioré par le tabac.

Une fois que vous avez choisi votre liquide préféré, vous devez vous assurer de choisir la concentration de nicotine qui convient à vos besoins.

Commencer avec un taux de nicotine trop faible

Si vous commencez avec un taux de nicotine trop élevée, vous pourriez trouver l’inhalation très aggresive sur votre gorge ou vous pourriez commencer à vous sentir malade après quelques bouffées. Cependant, dans la plupart des cas, le vrai problème c’est plutôt de commencer avec un taux trop faible en se disant que de toutes façons l’idée, c’est d’arrêter tout, tabac, vape, etc.

Avec un taux de nicotine trop faible, vous risquez de ne pas sentir suffisamment le « hit en gorge » provoqué essentiellement grâce à la nicotine, mais plus probablement, vous n’obtiendrez tout simplement pas assez de nicotine pour que le vapotage soit satisfaisant.

Pour savoir si le taux de nicotine est celui qui vous convient, soyez à l’écoute de votre corps ! C’est plutôt simple :

  • Si vous avez encore envie d’une cigarette après avoir vaper, augmentez votre taux de nicotine.
  • Si vous ressentez des nausées, étourdissements, vertiges, si vous êtes sujet aux insomnies, diarrhées ou douleurs abdominales, c’est que vous êtes en surdosage de nicotine.

Pour ajuster le taux de nicotine de votre liquide, le plus simple sera de mélanger votre liquide avec le même mais avec un dosage différents en nicotine. Si vous mélanger 10ml de nicotine dosé à 18mg/ml avec 10ml de ce même e-liquide mais dosé à 12mg/ml, vous obtiendrez 20ml de e-liquide dosé à 15mg/ml de nicotine !

Vaper comme un fumeur

L’une des plus grandes différences que vous remarquez entre fumer et vaper, c’est la façon dont vous inspirez. Lorsque vous fumez une cigarette, les inhalations courtes et brusques fonctionnent bien.

Cependant, avec la cigarette électronique, vous devriez ajuster la façon dont vous inspirez, en optant pour une bouffée plus douce et plus lente, vous obtiendrez certainement une vape plus satisfaisante. Si vous essayez de vaper comme vous fumiez, il y ade grandes chances pour que vous toussiez. Il n’y a pas de quoi être gêné, cela signifie simplement que vous devez ajuster votre technique.

Pour commencer, je recommanderais toujours que le débit d’air – aiflow soit réduit (moins de débit d’air), ce qui vous donnera une expérience plus proche que celle que vous aviez en fumant. On parle de tirage serré.

Conclusion

Espérons que si vous commencez votre expérience dans la vape un peu mieux préparé, et essayez d’éviter certaines de ces erreurs communes, vous arriverez à stopper le tabac définitivement !

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *