Peut-on arrêter de fumer en vapotant du e-liquide sans nicotine ?

Plusieurs expériences scientifiques ont démontré clairement l’efficacité de la vape dans le processus de sevrage de tabac. Dans ce sens, diverses alternatives sont choisies par les fumeurs. Notamment, ces derniers ont la possibilité de vapoter avec ou sans nicotine. Cette dernière option est-elle efficace ? Sinon, quelle est la mesure idéale à prendre ?

En savoir plus sur l’eliquide sans nicotine

Un eliquide est la substance contenue dans la cigarette électronique qui, grâce à la résistance, se transforme en vapeur inhalée par le vapoteur. Il est constitué de plusieurs composants dont la concentration varie en fonction de la préférence et des objectifs des utilisateurs.

On y retrouve notamment le propylène glycol (PG) et la glycérine végétale (VG) qui, selon le rapport qu’ils forment, déterminent la texture de l’eliquide.

Entre autres composants, il y a la nicotine qui est une substance naturellement présente dans la feuille de tabac. On la retrouve aussi de façon facultative dans les solutions disponibles sur le marché. Lorsqu’il n’y a pas de nicotine dans le produit, c’est généralement marqué : « Nicotine 00 mg ».

Vapoter sans nicotine : les enjeux

Vapoter sans nicotine est une alternative qui est vraiment prisée par les personnes qui souhaitent utiliser la vape de façon saine. La molécule de la nicotine est vraiment redoutée par nombre de personnes même si en soi, elle n’est pas dangereuse ou cancérigène. Cette façon de vapoter, apparemment plus prudente, n’est pourtant pas la meilleure alternative pour le fumeur qui souhaite faire un sevrage.

En effet, le principe fondamental et bénéfique du vapotage, c’est lorsqu’il agit comme un substitut nicotinique. Ainsi, en fournissant de la nicotine à l’organisme, il aide ce dernier à pallier le manque qu’il peut ressentir après l’arrêt de la cigarette. Lorsque cet état de choses n’est pas respecté durant le sevrage, l’individu risque de ressentir un grand manque et pourrait faire une rechute.

Il n’est donc pas recommandé de commencer un sevrage par un eliquide sans nicotine. Toutefois, cela ne veut surtout pas dire qu’un fumeur n’a pas de chance de réussir son sevrage de cette façon. Il est tout simplement plus soutenu par le substitut nicotinique efficace que représente l’eliquide nicotine.

Quel taux de nicotine est-il recommandé pour un sevrage rapide et réussi ?

C’est préférable de commencer un sevrage par un dosage de nicotine plus grand que la consommation habituelle quotidienne du fumeur. En effet, avec un tel taux, ce dernier obtient rapidement sa dose et ne sera plus obligé de retourner chaque fois vers l’e-cigarette. Ainsi, il n’en sera pas dégoûté et par conséquent ne sera pas tenté de retourner vers la cigarette classique.

Aussi, une personne qui fume occasionnellement n’aura pas besoin du même taux quotidien de nicotine pour son sevrage qu’un fumeur invétéré. Pour le premier, une quantité de nicotine approximativement égale à 6 mg par jour est suffisante. Le second peut avoir besoin d’une quantité allant jusqu’à 18 mg journalièrement en fonction de sa dépendance.

Il existe différentes façons de connaître le taux de nicotine qu’on ingurgitait à travers sa consommation habituelle journalière de cigarettes. Cependant, pour avoir une recommandation convenable, il faut contacter un professionnel de la santé.

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *