Quelles sont les taxes sur les cigarettes électroniques ?

Les produits de la vape sont vendus aujourd’hui dans plusieurs pays à travers le monde, et principalement en Europe. Il faut dire que sur ce continent, et plus précisément en France, la cigarette électronique est très appréciée par la population. Comme n’importe quel produit, il est soumis à des taxes spécifiques lors de son importation. Heureusement, ces taxes sont plus ou moins raisonnables, même s’il y a de fortes chances pour que bientôt, elles connaissent une légère hausse.

Quelle est la taxation appliquée actuellement sur la cigarette électronique ?

La cigarette électronique est un équipement que vous pourrez vous procurer aujourd’hui n’importe où. Il existe des sites internet dédiés à leur commercialisation, que ce soit en France ou dans plusieurs autres pays du monde. Lorsque vous passez votre commande, vous devez savoir que le prix indiqué est majoré d’une taxe, la TVA. Comme vous le savez certainement, la Taxe sur la valeur ajoutée est applicable sur la quasi-totalité des produits importés en France et en Europe. Elle s’élève à 20% du prix de vente de votre cigarette électronique.

La cigarette traditionnelle est soumise au même taux de TVA, malgré les dangers qu’elle représente pour la santé. C’est pour cette raison que les grands défenseurs de la cigarette électronique trouvent que cette TVA est trop élevée. Pour eux, l’e-cig ne devrait pas être considéré uniquement comme un produit de consommation courante, mais plutôt comme un instrument efficace de lutte contre le tabagisme et ses dangers. On peut néanmoins se réjouir, car contrairement à la cigarette classique, l’e-cig n’est pas soumise à la taxe liée au droit de consommation du tabac. Cette taxe est très importante et s’élève à 64,7% du prix de vente d’un paquet de cigarette.

Ainsi, on peut dire que pour le moment, la cigarette électronique a le vent en poupe. Il faudrait donc en profiter tant que ça dure, car d’après certains acteurs de cette industrie, il se pourrait que très bientôt les taxes sur l’importation de l’e-cig soient revues à la hausse.

Une taxation des cigarettes électroniques controversée

A la base, la cigarette électronique elle-même est un équipement dont l’utilisation est très controversée. En effet, si certains reconnaissent son efficacité dans la lutte contre le tabagisme, d’autres considèrent qu’elle est tout aussi dangereuse pour la santé. Il y a donc deux voix qui s’opposent dans le débat concernant la nécessité de taxer davantage ce produit.

Quoi qu’il en soit, d’après Karin Warin, une des plus importantes figures de cette industrie, il y a de fortes chances pour que d’ici quelques années ou même moins, les taxes sur la cigarette électronique soient revues à la hausse. Selon elle, ces taxes resteront quand même peu élevées, car le but n’est pas d’anéantir le marché. Raison de plus pour vouloir faire des économies grâce à la vape !

En résumé, pour le moment, les taxes sur la cigarette électronique sont toujours limitées à la TVA de 20%. Il faudrait donc en profiter avant que la législation ne change à ce sujet.

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *